Author Archives: Estel Llansana

Lo lop es mòrt

Teatre en occitan jostitolat en francés

Théâtre en occitan surtitré en français

Avèm lo plaser de vos convidar a l’estrena de l’espectacle « Lo lop es mort », presentat pel talhièr teatre del Centre Cultural Occitan de l’Albigés, « Los de Ròcaguda ».

L’espectacle se farà dos còps, lo dissabte 30 de març a 8 oras e mièja del ser, e lo dimenge 31 de març a 4 oras del vèspre, dins la sala de l’Athanor, Boulevard Carnot, Albi. L’espectacle es en occitan jostitolat en francés.

S’agís d’una creacion teatrala que conta la vida dins un quartièr de Tolosa pendent la crosada dels Albigeses, fins a la mòrt de Simon de Montfòrt, fa 801 ans !

Encara que lo contèxte siá tragic, la pèça se debana sul ton de la comedia.

Notatz las datas ! Reservacion conselhada a l’acuèlh del CCOA: 05 63 46 21 43, centre-occitan-rochegude@orange.fr, 28 rue Rochegude, 81000 Albi.

Nous avons le plaisir de vous inviter à la première du spectacle « Lo lop es mort », présenté par l’atelier théâtre du Centre Culturel Occitan de l’Albigeois, « Los de Ròcaguda ».

Il aura lieu samedi 30 mars à 20h30 et dimanche 31 mars à 16h, dans la salle de l’Athanor, Boulevard Carnot à Albi. Le spectacle est en occitan, surtitré en français.


Il s’agit d’une création théâtrale relatant la vie dans un quartier de Toulouse pendant la croisade des Albigeois, jusqu’à la mort de Simon de Montfort, il y a maintenant 801 ans !


Bien que le contexte soit tragique, la pièce se déroule sur le mode de la comédie.


Notez les dates ! Réservation conseillée à l’accueil du CCOA : 05 63 46 21 43, centre-occitan-rochegude@orange.fr, 28 rue Rochegude, 81000 Albi.

Tolosa al sègle XIII, del costat de la pòrta de Montoliu :
Sus una placeta entre la paret de la vila e los prumièrs ostals, lo monde de l’endrech an costuma de se trapar per passar un moment, lo ser, a la fresca, abans de se jaire.
Aquí se parla de tot, e mai que mai dels esveniments catastrofics que van marcar las tèrras occitanas a comptar de 1209 : la crosada contra l’eresia, las presas de Besièrs, Carcassona, Lavaur, los lenhèrs, la desfaita de Muret, los comtes faidits, l’ocupacion de Tolosa, puèi la victòria de Bèlcaire, e lo retorn dels comtes de Tolosa dins lor vila liberada.
Nòstre monde n’an patits cadun sa part, dins lor vida, lors amors, lor mestièr, mas arriba lo moment que son eles que van fan l’istòria, aquí, dempuèi aquesta plaça en prenguent part a la defensa de la vila.
Eles, que non pas ! Elas puslèu, las valentas femnas del quartièr, que manobran la peirièira e mandan la pèira qu’ « èra mestièr » qu’esclafe lo morre de Simon de Montfòrt !
Drama comic, comedia dramatica, farcejada istorica …. coma voldretz!

Toulouse au XIIIe siècle, du côté de la porte de Montolieu :
Sur une placette entre les remparts et les premières maisons, les habitants se retrouvent pour passer un moment, le soir, au frais, avant de se coucher.
Ici on parle de tout, et surtout des événements catastrophiques qui vont marquer les terres occitanes à partir de 1209 : la croisade contre l’hérésie, les prises de Béziers, Carcassonne, Lavaur, les bûchers, la défaite de Muret, les comtes exilés, l’occupation de Toulouse, puis la victoire de Beaucaire et le retour des comtes de Toulouse dans leur ville libérée.
Chacun en a souffert dans sa vie, son métier, ses amours… mais le moment arrive où ce sont eux qui vont faire l’histoire, ici, depuis cette place en prenant part à la défense de la ville.
Plus précisément elles, les femmes courageuses du quartier : en manœuvrant la pierrière, elles envoient la pierre qui fait éclater le crane de Montfort !
Drame comique, comédie dramatique, farce historique… comme vous voudrez !


Sortida a Moissac

Una polida oportunitat pels membres del talhièr de conversacion e escambis debutants del CCOA !
A l’iniciativa de Miquèl Fréjabise, membre del COR, sèm anats a costat de Moissac (82), son país d’origina, per descobrir un immens garatge ambe cinquanta tractors ancians. Coma convengut, es lo paire de Miquèl, 92 ans, creator de l’entrepresa de materials agricòls, que nos faguèt visitar dins lo detalh, ambe d’explicacions e de comentaris imatjats… Solide, comentaris exclusivament en « patés de son temps» per lo nòstre grope de 25 occitanistas ! Un vertadièr plaser partejat, per l’orator e sos convidats del jorn.

Une réelle opportunité pour les membres de l’atelier « Conversation – échanges« , débutants, du Centre Occitan Rochegude d’Albi (CCOA) !
En effet, à l’initiative de Michel Fréjabise, membre éminent et omniprésent du CCOA, nous nous sommes rendus à côté de MOISSAC (82), son pays d’origine, pour découvrir un immense garage abritant une cinquantaine d’anciens tracteurs… 
Comme il avait été convenu, c’était le père de Michel, 92 ans (!), créateur de cette entreprise de matériels agricoles, qui nous fit visiter dans le détail, avec ses explications et bien des commentaires imagés… Bien sûr, commentaires exclusivement en « patois de son temps» pour notre groupe de 25 occitanistes ! Un réel plaisir partagé, pour l’orateur et ses invités du jour…

Per cada modèle, marca e generacion de maquinas aguèrem drech a totes los detalhs ! Dempuèi los tractors Renault de 1920 e d’autras marcas fins als modèles de las annadas cinquanta e al delhà. E çò milhor, ambe l’ajuda de nòstre amic Miquèl, son filh ainat, metèron en marcha dos vièlhs tractors que lo patriarca aviá restaurats e sustot conservats en estat de marcha dempuèi de decennias !
Foguèt un vesin, ancian paisan convidat per l’ocasion, Hervé Vidal, que menèt la visita e l’entrevista del pepin, plan segur en occitan que mestrejavan totes dos. Lo nòstre òste aviá una responsa per tot, e nos impressionèt per sa memòria sens falha e sa vitalitat excepcionala.

Pour chaque modèle, marque et génération d’engins nous avons eu droit aux moindres détails ! Depuis les tracteurs « Renault » de 1920, et autres marques, jusqu’aux modèles des années cinquante, et peut-être au-delà ? Cerise sur le gâteau, avec l’aide de notre ami Michel, son grand fiston, ils nous firent démarrer au quart de tour, deux vieux tracteurs que le patriarche avait restaurés et surtout conservés en état de marche depuis des décennies ! C’était un voisin septuagénaire, ancien paysan convié pour l’occasion, Hervé VIDAL, qui menait la visite et l’interview du grand-père, bien sûr en Occitan qu’ils maîtrisaient tous les deux. Pierre par-ci, Fréjabise par là, dit nous pourquoi, comment et quand …etc. Notre hôte avait réponse à tout, et nous a impressionnés par sa mémoire sans faille et sa vitalité exceptionnelle.

La visita contunhèt pels locals e talhièrs modèrnes actuals, ambe las maquinas del sègle XXI. Granda entrepresa que los nebots del pepin Pierre an represa a lor compte e plan desvolopada !
Pas besonh d’insistar per dire l’entosiasme de totes los membres del grope albigés que avèm poscut participar an aquela jornada, plan instructiva e cargada d’istòria, e desrevelhant a la màger part dels esperits de sovenirs , que sèm nombroses a calinhar los 60 o mème los 70 ans !
Podètz èstre segurs que los talhièrs de conversacion que ven seràn animats, quand tornarem parlar del pepin Fréjabise e de sos magnifics tractors…

La visite s’est poursuivie par les locaux et ateliers modernes actuels avec les engins du XXIème siècle. Grande entreprise que les neveux du pépé Pierre ont reprise à leur compte et développée avec brio !
Pas besoin d’insister pour dire l’enthousiasme de tous les membres du groupe Albigeois, qui avons pu participer à cette journée, très enrichissante et chargée d’histoire, en réveillant dans la plupart des esprits bien des souvenirs pour beaucoup d’entre-nous, qui flirtons avec les 60 ou même 70 ans !..
Nul doute que les prochaines séances de conversation au CCOA soient animées, quand on reparlera du pépé Fréjabise et de ses magnifiques tracteurs…

Teatre a Caramauç

Los de Ròcaguda son convidats al Rotary Club de Caramauç per jogar « Lo Torril », dissabte 23 de febrièr a partir de 9 oras del ser. Es una serada ont i aurà tanben una pèça de la tropa de Vilanòva de Vera, que jogarà « Lo vièlh portanèl ». La dintrada còsta 10 € e lo benefici serà al profit de Restos Bébé du Coeur, ambe lo sosten de la comuna de Caramauç.

L’atelier théâtre du CCOA, Los de Ròcaguda, sont invités par le Rotary Club de Carmaux et joueront Lo Torril samedi 23 février… 2019, bien-sûr, à partir de 21h. Dans la soirée, il y aura aussi la troupe de Villeneuve sur Vère qui jouera « Lo vièlh portanèl ». L’entrée coûte 10 € et le bénéfice sera au profit des Restos Bébé du Coeur, avec le soutien de la ville de Carmaux.