Histoire de l’Occitanie – Le point de vue occitan – Philippe Martel. L’histoire des sept provinces (le Limousin, la Provence, l’Auvergne, l’Aquitaine, la Gascogne, le Languedoc et le Bas-Dauphiné) de langue d’Oc qui forment l’Occitanie. Ce territoire fut fondé lors de la croisade contre les Cathares et déconstruit peu à peu lorsque la France annexa les pays occitans.

Prètz : 12, 00 €
Size: 11cm x 17cm (LxW)

Descripcion

Histoire de l’Occitanie – Le point de vue occitan – Philippe Martel

Occitanie, le pays d’une langue.

Une Occitanie peut en cacher une autre. Paris a imposé la fusion de deux régions administratives, entre Toulouse et Montpellier, le tout appelé « Occitanie ». Mais il y a une autre Occitanie, l’authentique, celle qui existait avant l’État, de l’Atlantique au Piémont, et du Massif Central aux Pyrénées. Contrairement à la Bretagne ou à la Corse, cette Occitanie-là n’a jamais été un État ou une province identifiable sur une carte politique. C’est l’espace d’une langue, la langue d’oc.

L’hypothèse de cet ouvrage, c’est qu’un espace linguistique est par définition un espace de communication, ce qui implique, au-delà de la langue, des contacts, des traits culturels et mentaux partagés, et une certaine conscience, ne serait-elle que vaguement «méridionale». Du coup, il est possible de raconter l’histoire de cet espace et de ses habitants, et c’est cela que nous proposons ici.

Attention : il s’agit de l’Occitanie « véritable » et non pas de la nouvelle région appelée à tort « Occitanie » et qui n’en est qu’une petite partie. De plus, cette région comprend la Catalogne-Nord (Pyrénées orientales) qui est catalane et pas occitane. Si on prend les grandes provinces, l’Occitanie authentique comprend : le Limousin, l’Auvergne, l’Aquitaine, la Gascogne (+ le Béarn), le Languedoc, la Provence (+ le comté de Nice) et le Bas-Dauphiné, soit 32 départements et 14 millions d’habitants. L’Occitanie se définit sur des critères linguistiques : l’ensemble des pays de langue d’oc. Il y a donc plusieurs Histoires mises ensemble, chacun des pays occitans ayant eu une histoire propre jusqu’à leur annexions par la France.

On peut considérer que la croisade contre les Cathares est à la foi l’acte fondateur de l’Occitanie et sa fin, puisque après la conquête du Languedoc, étape par étape, ce sont les pays occitans qui seront annexés par la France. Et pourtant, les révoltes récurrentes contre Paris, montrent que la conscience occitane est toujours vivace.

Avec des cartes et nombreuses illustrations en noir et blanc.

Couverture  et mise en page :Jean-Eric Balnoas.
Illustration de couverture : le château de Montségur et un Camisard par Gwendal Lazzara.

Éditions Yoran Embanner.

L’auteur:

Philippe Martel, né en 1951, historien, spécialiste de l’espace occitan et de la revendication occitane contemporaine, est professeur des universités émérite à l’Université de Montpellier 3-Département d’occitan.

 

Annexes : la langue, drapeaux, autocollants, devise, hymnes, armoiries des provinces occitanes, les sports occitans.

Entresenhas :

Autor Philippe Martel
Edicion Yoran Embanner
Annada 2019
Nombre de paginas 448
ISBN 978-2-36747-059-7
Lenga Francés / Français

Comentaris

Comentar Histoire de l’Occitanie: le point de vue occitan – Philippe Martel.