Mòstra "jòga" : estrena e velhada amb Claudi Alranq

Mòstra "jòga" : estrena e velhada amb Claudi Alranq

La mòstra del CIRDOC « Jòga » es al Centre Occitan Ròcaguda fins al 31 de genièr ! L’estrena se farà lo dissabte 11 de genièr :
– 17 oras : causariá -debat sul Teatre de la Carrièra per Claudi Alranq.
– 19 oras 30 : velhada-repais a la Braçaria del Pargue amb son espectacle « Contes de la França d’enbàs« 

Claude Alranq e lo Teatre de la Carrièra

Fondator del Teatre de la Carriera e batalhaire del reviscòl cultural occitan, Claudi Alranq a escrich e mes en scèna un seissantenat d’òbras al contacte de l’actualitat locala e internacionala. Aprèp un trabalh de recèrca e de formator à l’universitat onte s’afirma coma un dels especialistas de l’ethnò-scenòlogia francesa e del teatre de las minoritats, torna coma contaire als quatre camins de las tradicions e dels imaginaris populars.

Fondateur du « Théâtre de la Carriera » et batailleur du renouveau culturel occitan, Claude Alranq a écrit et mis en scène une soixantaine d’oeuvres au contact de l’actualité locale et internationale. Après un travail de recherche et de formateur à l’université où il s’affirme comme un des spécialistes de l’ethno-scénologie française et du théâtre des minorités, il revient comme conteur au carrefour des traditions et des imaginaires populaires.

Lo Teatre de la Carrièra es – coma la Nòva Cançon Occitana – nascut dins les annadas 1968.
Son de joves que faguèron l’escomesa d’un teatre en francés e en occitan que parla de la vertat del pais, sa vida, la gent, son istòria. Del pais-bas viticòla al pais-naut minièr, dels chantièrs de Fos sus Mar al Larzac, eles e elas portèron dins los barris e los vilatges aquelas paraulas populara e de menas de jòcs teatrals poderós dins las tradicions carnavalescas e civicas de l’Occitània. L’aventura durèt un quinzenat d’annadas e son arest testimònia d’una virada significativa dels temps que vivèm. Per parlar de tot aquò, Claudi Alranq que foguèt un dels fondators d’aquesta còla e que la contunhèt amb de collaboracions amb lo Teatre Inter-regional Occitan e per una òbra de contaire de velhadas, de cercaire universitari e d’autor ligat al patrimòni cultural immaterial meridional amai amb la creacion la mai contemporanèa, animarà aquela causariá-debat.

LO TEATRE DE LA CARRIERA est – comme LA NÒVA CANÇON OCCITANA – né dans les années 1968.
Ce sont des jeunes qui firent le pari d’un théâtre en français et en occitan qui parle de la vérité du pays , sa vie, ses gens, son histoire. Du bas-pays viticole au haut-pays minier, des chantiers de Fos-sur-mer au Larzac, ils et elles portèrent dans les quartiers et les villages cette parole populaire et des formes de jeux théâtraux puisant dans les traditions carnavalesques et civiques de l’Occitanie. L’aventure dura une quinzaine d’années et son arrêt témoigne d’un tournant significatif des temps que nous vivons.
Pour parler de tout cela, Claude Alranq qui fut un des fondateurs de cette équipée et qui la poursuivit par des collaborations avec le Théâtre Inter-régional occitan et par une oeuvre de conteur de veillées, de chercheur universitaire et d’auteur lié au patrimoine culturel immatériel méridional ainsi qu’à la création la plus contemporaine animera cette causerie-débat..

Contes de la França d’enbàs

La França d’enbàs es la França sociala, es tanben aquela del sud que parlava lo lengadocian, lo provençal, lo gascon… alara que lo nòrd parlava la lenga d’òil que compren mai d’un « patoès », en particular lo franciman que s’impausèt coma lenga nacionala. « Los contes de la França d’enbàs » son tanben los comptes positius e negatius de la França d’enbàs.
Aital dintram dins aquel comptador-contador ! I traparètz una joina-e-vielha Ciutadina qu’un president de la Republica confisèt a un barrutlaire per la salvar d’una malautiè de la cervela.

La France d’en bas, c’est la France sociale, c’est aussi celle du sud qui parlait le languedocien, le provençal, le gascon… alors que le nord parlait la langue d’oïl qui a plusieurs « patois » dont le francien qui s’imposa comme langue nationale. « Les contes de la France d’en-bas » sont aussi les comptes positifs et négatifs de la France d’en-bas .
Alors entrons dans ce comptoir-contoir ! Vous y retrouverez une jeune-et-vieille Citoyenne qu’un président de la République confia à un randonneur pour la sauver d’une anomalie de la mémoire.

* Mercés de plan voler reservar per la velhada-repais abans lo dimècres 8 de genièr alprèp del COR.
Merci de bien vouloir réserver pour la veillée-repas avant le mercredi 8 janvier auprès du COR.