Conférence Albi XIVème siècle

Per contunhar dins la tematica de la mòstra del CAPA (Centre Archéologique des Pays Albigeois) suls sègles XIV e XV en Albigés, XIVe et XVe, les siècles noirs en Albigeois, vos prepausam una segonda conferéncia lo dissabte 12 de mai a 5 oras al Centre Occitan Ròcaguda, ambe Gilbert Roumec. / Nous vous proposons une deuxième conférence dans la thématique des siècles XIV et XV en Albigeois, samedi 12 mai à 17 h au Centre Occitan Rochegude.

Al sègle XIV, Albi a un senhor qu’es tanben l’evesque de la vila. Mas los Albigéses an obtengut de libertats e de dreches, e pòdon elegir des consols, que son devenguts nòstres conselhièrs municipals. Los consols tenon de comptes, ont marcan las recèptas e las despensas de la vila, e los tenon en occitan, la lenga parlada e escricha a-z-Albi al sègle XIV. Los comptes de 1359-1360 son gaireben complèts e nos permeton de getar un uèlh sus la vila.  / Au XIVième siècle, Albi a un seigneur qui est aussi l’évêque de la ville. Mais les Albigeois ont obtenu des libertés et des droits, et ils peuvent élire des consuls, qui sont devenus nos conseillers municipaux. Les consuls tiennent des comptes, où ils notent les recettes et les dépenses de la ville, et ils les tiennent en occitan, la langue parlée et écrite à Albi au XIVième siècle. Les comptes de 1359-1360 sont pratiquement complets et nous permettent de jeter un regard sur la ville.

Son pas de bon legir. Mas urosament per nosautres, un istorian albigés, Auguste Vidal, los a legits e editats dins son libre : «Comptes consulaires d’Albi, 1359 – 1360», Paris, 1900.

/ Il faut dire que les comptes ne sont pas des contes, ils ne sont pas amusants ! Mais ils nous donnent une multitude de renseignements sur les Albigeois qui sont en plein dans la guerre de cent ans, à ce moment-là. Les Anglais ne sont pas loin, les remparts ne sont pas en bon état. Il faut faire quelque chose ! Les consuls s’y attèlent.

Venètz nombroses !

Comments are closed.