Jaurés: lo retorn le retour Albi Tarn 81

Se sap que soi mòrt. Cridavan per carrièras, fa un sègle dejà:

Préparer le désarmement de l'Europe est la tâche la plus haute...“Ils ont tué Jaurès!” / o pus lèu: “Nos an tuat Jaurés!”. E dins lo ròdol a l’entorn de Caramauç, venguèri un mite e ma vila adoptiva l’equivalent de la Mèca o gaireben. Mon retrach dins la sala de manjar, Elisée Reclus, mon istòria socialista de la revolucion… dins la bibliotèca, mon estatua sus la plaça de Caramauç. Miègjorn Roge.

Jaurès TorniClic sus las fotòs

“Préparer le désarmement de l’Europe est la tâche la plus haute et la plus pressante qui s’impose maintenant au prolétariat organisé…”

¤

Dejà los de Tolosa me fasian sortir per totas las manifestacions “Anem òc! per la lenga occitana”. En sovenir saique de mos escrits sus l’Occitan, de ma presa de posicion per los viticultors de 1907. Al Centre Occitan Ròcaguda, lo Cercle Occitan d’Albigés m’a metut al programe: Edicion d’un roman seguit de lectura de tèxtes e passejada… d’una part e Concert “De la Revolucion a Jaurés” d’autra part.

Autour de Carmaux et d’Albi la mort de Jean Jaurès fut un traumatisme, il y a 100 ans. Il est resté très longtemps vivant dans la mémoire du peuple et cet anniversaire va raviver tous les souvenirs. Est-ce une coïncidence,  /una clinheta missanta de la destinada,/ si des “bruits de bottes viennent à nouveau des rives de la Mer Noire?