Aubanel Rochegude Poésies Amour

Aubanel, Rochegude, Poésies d’Amour / Tròç pichòt de çò qu’avètz mancat per vos donar  l’enveja de legir Aubanel.

Sa poesia es tota viva. Teodor Aubanel

que traparètz dins la bibliotèca del Centre de Ressorgas del Centre Occitan Ròcaguda / à chercher dans la bibliothèque du COR.

La Venus d’Arles (1862) , « beauté pure »

Siás bèla, ò Vènus d’Arle, a faire venir fòu!

Ta tèsta es fièra e doça, e tendrament ton còu

Se clina. Respirant li potons e lo rire.

Ta fresca boca en flor de qu’es que vai nos dire?….. Di pomas de ton sen tan redonda e tan puras.

La beutat te vestís mieus que ta rauba blanc;

Laissa a ti pès tombar la rauba qu’a tis ancas

S’envertolha, mudant tot çò qu’as de pus bèu;

Abandona ton ventre i potons del solèu!

Coma l’eure s’aganta a la rusca d’un aubre

Laissa dins ma braçada estrenhèr en olen ton maubre;

Laissa ma boca ardènta e mi dets tremolants

Còrre amorós pertot sus ton cadavre blanc!…..

La poésia es inspirada per la femna tota jovenòta de Pau Arène…. mai viva que l’estatua antica. Sabèm  pas la reaccion de l’espós…  Ò ! Aubanel es un poèta carnal. La Glèisa fusquèt encolerada per l’image d’un rapòrt sexual amb una estatua e encara mai amb un cadavre…. L’ira religiosa sguièt lo poèta duncas a sa mòrt.

En seguida, tirat de « Li filhas d’Avinhon » :

La Vènus d’Avinhon (1885), e totes los critèris de l’amor vist al travers d’un agach d’òme, de l’epòca ?: « Je t’envoie ma Vénus d’Avignon. Après l’amour des étoiles, l’embrasement de la chair; hélas! c’est là tout l’homme, et tant mieux; »

Ò ! quau me levarà la set

de la chata?… A ges de corset:     (chata, provençal per joventa, las ideias tòrtas son falsas!)

Sa rauba, fièra e sens  plecs, mòtla

Son joine sen que non tremòla

Quand marcha, mai s’arredondís

Tan ferme , que subran fernís

Vòste còr dabans la chatona.

Passes plus, que me fas morir, / O laissa-me te devorir /    De potonas!

La nuech fau d’estrangi pantaís:

M’escapes antanlèu que t’ai;

te corre après, jamai t’ajonhe….

Qun arbre pel Paradís?

Qun arbre pel Paradís?

Se dítz, al dintre del Cor, que la trèva de Ròcaguda es venguda a la Descobèrta..

 

 

 

 

 

 

Compte-rendu des activités du 30 Avril 2017

Compte-rendu des activités du 30 Avril 2017 / Èran doas lo meme jorn…

Lo matin….la visita al musèu Tolosa Lautrec

A l’entorn d’Edmonda Golesca dètz-e-uèit occitanistas an corregut las òbras del celèbre pintor tarnés. De contunh Edmonda a fòrça afairat son auditòri per la fina coneissença dels tablèus e sas explicas en occitan. / 18 autour d’Edmonde… qui marche… et commente. / Va caliá faire.. Sous la conduite d’ Edmonde Goulesque, ce sont 18 occitanistes qui ont parcouru les oeuvres de l’illustre artiste Tarnais. Edmonde a passionné son auditoire tout au long de la visite par sa très bonne connaissance des tableaux et surtout ses explications et commentaires détaillés en langue « occitane »! Doas personnas son estadas al còp en vista e presadas. La primièra Leslie Fink, la jove americana remirativa de nòstra lenga. Ailàs, nos daissa per tornar al seu país : los Estats-Units. La segonda, Dòna Sylvie Bascoul-Vialard, adjunta de conse, que es nòstra referenta a la comuna d’Albi ; sa preséncia foguèt un onor ! / Madame Sylvie Bascoul-Vialard, maire-adjointe, qui est notre élue référente à la ville d’Albi ,et qui nous a honorée de sa présence ! Cette visite fut une initiative très appréciée des participants, et en particulier le fait d’avoir appris que Toulouse Lautrec, au-delà de ses nombreux dessins et peintures, a été un occitaniste fidèle et convaincu !Solide aquela visite agradèt a tota l’amassa que foguèt estonada d’aprene que Enric de Tolosa Lautrec es estat un fidèl e convencut utilisator de nòstra lenga.

Lo vèspre, lo Teatre, carrièra de Lavazièra al Fogal dels sords.

La primièra representacion foguèt miranda, alara lo talhièr tornèt jogar aqueste dimenge 30 d’abrial par un segond còp. Nòstres amics an congostat, en occitan, bon nombre de remiradors. Las doas comèdias plan risolentas èran « La canha e los campairòls » puèi « Lo torril ». / Deux histoires de couples de la vie ordinaire… Disputes et pleurs… Les deux pièces de comédies hilarantes jouées en reprises furent « La canha et los campairols », puis « Lo torril ». La première relatant en direct un sacré dérangement intestinal provoqué chez les convives par un repas aux champignons douteux  ! La 2ème pièce, une saga familiale, ou le conflit entre génération porte sur la cuisine moderne et ancienne, avec une nette opposition entre la belle mère et la jeune bru, que les maris respectifs ne parviennent pas à raisonner. / La primièra conta un mèstre derengament intestinal après un repais compausat de campairòls dobtóses. La segonda pèça, l’istòria d’una saga ont dos generacions se carpilhan al prepaus de la mangisca. La bèla maire e sa nòra se repotègan : entremièg elas los òmes ensajan de lor tornar rason.

Per acabar tot aquò, J.M. Vieules et Pauleta Oulès nos an fatz distrach amb de racontes a bascalar.

LO TEATRE JOGARÀ tornar a Sant Juèri…. per la Fèsta d’Estiu en Occitan….

ROCHEGUDE:Jòc de l’Auca d’Olt 2017

ROCHEGUDE:Jòc de l’Auca d’Olt 2017

Images, diaporama en fin de pagina, comentaris & ligams (liens)

Diaporama du jeu en bas de page

Diaporama du jeu en bas de page

 

 

 

 

 

 

Parc Rochegude: Lo temps del vèspre èra a la pluèja, un temps sens lum que s’ajustava en nègre a l’ambient general, de que te donar l’enveja de te recachonar dejós las coetas.. amb lo « R.. a f…., R.. a f…. » d’usatge a l’ora d’ara. / Mais, ils étaient là, les 28 élèves – 4×7 – du Collège de La Tronquièira, avec deux professeurs encadrant leur voyage, avec halte à Albi, Rochegude / 28 escolans de 6ena,-5ena-4ena acompanhats per lor professor d’Occitan Estève Clerc e lor professora de Musica, Elodie Archer. Òc, Ròcaguda, conescut ara d’Occitania-tota, e encara mai d’Occitania-région. L’Amiral les attendait et l’OIE aussi. / L’estatua de l’Amiral ne sonrisiá!

Le Jeu de l’OIE, né en 2016 est une manière ludique par questions-réponses en Occitan, pour les enfants pratiquant l’Occitan, de découvrir l’histoire du Parc, de son Amiral et la richesse de la flore du PARC.

Cal dire que dins lo Pargue Ròcaguda, los « arbres remirables » d’aquel Pargue classat an de panèus en Occitan…. dempuèi 2010 / lien  pour voir la genèse du projet et la Promenade photographique de Joël Bories   / travail conjoint Municipalité d’Albi – Centre Occitan Rochegude.

Aquí dejós lo diaporama, 4 equipas.., los escolans fasquèron tornar LO SOLELH sul còp de 4 oras (16h) / Dans le silence et la paix du Parc, les enfants

Images, diaporama en fin de pagina, comentaris & ligams (liens)

firent venir le soleil sur le Parc et le sourire aux encadrants bénévoles de Centre Culturel Occitan de l’Albigeois…