Mòstra "jòga" : estrena e velhada amb Claudi Alranq

La mòstra del CIRDOC « Jòga » es al Centre Occitan Ròcaguda fins al 31 de genièr ! L’estrena se farà lo dissabte 11 de genièr :
– 17 oras : causariá -debat sul Teatre de la Carrièra per Claudi Alranq.
– 19 oras 30 : velhada-repais a la Braçaria del Pargue amb son espectacle « Contes de la França d’enbàs« 

Claude Alranq e lo Teatre de la Carrièra

Fondator del Teatre de la Carriera e batalhaire del reviscòl cultural occitan, Claudi Alranq a escrich e mes en scèna un seissantenat d’òbras al contacte de l’actualitat locala e internacionala. Aprèp un trabalh de recèrca e de formator à l’universitat onte s’afirma coma un dels especialistas de l’ethnò-scenòlogia francesa e del teatre de las minoritats, torna coma contaire als quatre camins de las tradicions e dels imaginaris populars.

Fondateur du « Théâtre de la Carriera » et batailleur du renouveau culturel occitan, Claude Alranq a écrit et mis en scène une soixantaine d’oeuvres au contact de l’actualité locale et internationale. Après un travail de recherche et de formateur à l’université où il s’affirme comme un des spécialistes de l’ethno-scénologie française et du théâtre des minorités, il revient comme conteur au carrefour des traditions et des imaginaires populaires.

Lo Teatre de la Carrièra es – coma la Nòva Cançon Occitana – nascut dins les annadas 1968.
Son de joves que faguèron l’escomesa d’un teatre en francés e en occitan que parla de la vertat del pais, sa vida, la gent, son istòria. Del pais-bas viticòla al pais-naut minièr, dels chantièrs de Fos sus Mar al Larzac, eles e elas portèron dins los barris e los vilatges aquelas paraulas populara e de menas de jòcs teatrals poderós dins las tradicions carnavalescas e civicas de l’Occitània. L’aventura durèt un quinzenat d’annadas e son arest testimònia d’una virada significativa dels temps que vivèm. Per parlar de tot aquò, Claudi Alranq que foguèt un dels fondators d’aquesta còla e que la contunhèt amb de collaboracions amb lo Teatre Inter-regional Occitan e per una òbra de contaire de velhadas, de cercaire universitari e d’autor ligat al patrimòni cultural immaterial meridional amai amb la creacion la mai contemporanèa, animarà aquela causariá-debat.

LO TEATRE DE LA CARRIERA est – comme LA NÒVA CANÇON OCCITANA – né dans les années 1968.
Ce sont des jeunes qui firent le pari d’un théâtre en français et en occitan qui parle de la vérité du pays , sa vie, ses gens, son histoire. Du bas-pays viticole au haut-pays minier, des chantiers de Fos-sur-mer au Larzac, ils et elles portèrent dans les quartiers et les villages cette parole populaire et des formes de jeux théâtraux puisant dans les traditions carnavalesques et civiques de l’Occitanie. L’aventure dura une quinzaine d’années et son arrêt témoigne d’un tournant significatif des temps que nous vivons.
Pour parler de tout cela, Claude Alranq qui fut un des fondateurs de cette équipée et qui la poursuivit par des collaborations avec le Théâtre Inter-régional occitan et par une oeuvre de conteur de veillées, de chercheur universitaire et d’auteur lié au patrimoine culturel immatériel méridional ainsi qu’à la création la plus contemporaine animera cette causerie-débat..

Contes de la França d’enbàs

La França d’enbàs es la França sociala, es tanben aquela del sud que parlava lo lengadocian, lo provençal, lo gascon… alara que lo nòrd parlava la lenga d’òil que compren mai d’un « patoès », en particular lo franciman que s’impausèt coma lenga nacionala. « Los contes de la França d’enbàs » son tanben los comptes positius e negatius de la França d’enbàs.
Aital dintram dins aquel comptador-contador ! I traparètz una joina-e-vielha Ciutadina qu’un president de la Republica confisèt a un barrutlaire per la salvar d’una malautiè de la cervela.

La France d’en bas, c’est la France sociale, c’est aussi celle du sud qui parlait le languedocien, le provençal, le gascon… alors que le nord parlait la langue d’oïl qui a plusieurs « patois » dont le francien qui s’imposa comme langue nationale. « Les contes de la France d’en-bas » sont aussi les comptes positifs et négatifs de la France d’en-bas .
Alors entrons dans ce comptoir-contoir ! Vous y retrouverez une jeune-et-vieille Citoyenne qu’un président de la République confia à un randonneur pour la sauver d’une anomalie de la mémoire.

* Mercés de plan voler reservar per la velhada-repais abans lo dimècres 8 de genièr alprèp del COR.
Merci de bien vouloir réserver pour la veillée-repas avant le mercredi 8 janvier auprès du COR.

Jòga, l'invencion d'un teatre popular contemporanèu

Lenga a mand de desaparéisser, cultura folclorica, regionalisme comunautari, los prejutjats nombroses sus la cultura occitana son contradiches dempuèi quaranta ans per una creacion teatrala abondosa que multiplica los paradòxas : un teatre de creacion s’adreçant a un public popular, un teatre en lenga minoritari a las ambicions universalas, un teatre de la modernitat que se noirís d’un patrimòni immemorial. La mòstra “Jòga !”, concebuda pel CIRDÒC – Mediatèca occitana bota al lum un moviment creatiu original, nascut a l’endeman de 1968, qu’inventèt e marquèt dins lo temps un teatre original en rompedura amb l’istòria del teatre occidental. Menat per de companhiás que se professionalizan dins las annadas 1970, lo chantièr del teatre d’Òc contemporanèu acabèt per influenciar una granda part de la creacion occitana. Aqueles òmes e aquelas femnas de teatre, d’ièr coma d’uèi, revelan a cada creacion l’existéncia d’un public pel teatre d’Òc. Inventan sens relambi de mòdes de difusion novèls per una creacion en lenga minoritària. Noirisson lor repertòri e lor jòc amb un dialòg original entre lo monde contemporanèu e las particularitats d’una civilizacion millenària. Rarament programadas dins del teatre institucional, aquelas creacions provòcan cada annada, alprèp d’un public nombrós, que parla occitan o non, que siaga d’aquí o d’endacòm mai, lo rire e las emocions tirats de la particularitat universala d’un civilizacion. Mesclant documents e objèctes d’epòca, archivas, filmes, testimoniatges, la mòstra « Jòga ! » prepausa al public de (tornar) descobrir 40 ans de creacion teatrala en Occitània.

Teatre de la Carrièra.
Installacion per una representacion de Mort et Résurrection de M. Occitania.
Bédarieux, 1970.

Aquela mòstra es acompanhada d’afichas serigrafiadas del Teatre de la Carrièra, prestadas per de membres del Centre Cultural Occitan de l’Albigés.
Estrena lo dissabte 11 de genièr en preséncia de Claudi ALRANQ, que nos parlarà del Teatre de la Carrièra, puèi d’una velhada amb l’espectacle «Contes de la França d’enbàs».

CIRDOC – Joga ! L’invencion d’un teatre popular contemporaneu from CIRDÒC on Vimeo.

Langue en voie de disparition, culture folklorique, régionalisme communautaire, les nombreux préjugés sur la culture occitane sont contredits depuis quarante ans par une création théâtrale foisonnante qui multiplie les paradoxes : un théâtre de création s’adressant à un public populaire, un théâtre en langue minoritaire aux ambitions universelles, un théâtre de la modernité qui se nourrit d’un patrimoine immémorial. L’exposition “Jòga !”, conçue par le CIRDÒC-Mediatèca occitana met en lumière un mouvement créatif original, né au lendemain de 1968, qui inventa et inscrivit dans la durée un théâtre original en rupture avec l’histoire du théâtre occidental. Mené par des compagnies qui se professionnalisent au cours des années 1970, le chantier du théâtre d’Oc contemporain a fini par influencer une grande part de la création occitane. Ces hommes et femmes de théâtre, ceux d’hier comme d’aujourd’hui, révèlent lors de chacune de leurs créations l’existence d’un public pour le théâtre d’Oc. Ils inventent sans cesse de nouveaux modes de diffusion pour une création en langue minoritaire. Ils nourrissent leur répertoire et leur jeu d’un dialogue original entre le monde contemporain et les particularités d’une civilisation millénaire. Rarement programmées dans les hauts lieux du théâtre institutionnel, ces créations provoquent chaque année auprès d’un public nombreux, qu’il parle occitan ou non, qu’il soit d’ici ou d’ailleurs, le rire et les émotions puisés dans l’universelle particularité d’une civilisation. Mêlant documents et objets d’époque, archives, films, témoignages, l’exposition « Jòga ! » propose au public de (re)découvrir 40 ans de création théâtrale en Occitanie.

Cette exposition est accompagnée d’affiches sérigraphiées du Teatre de la Carrièra, prêtées par des membres du CCOA.
Vernissage le samedi 11 janvier en présence de Claude ALRANQ, qui nous parlera du Teatre de la Carrièra, puis d’une veillée avec le spectacle «Contes de la França d’enbàs».

Solenca de nadal / tombolà

Coma cada annada al mes de decembre, lo Centre Cultural Occitan de l’Albigés aprèsta sa Solenca d’ivern. Ongan, serà lo dimècres 18 de decembre a 19 oras, a la sala de Pratgraussals. Aderents o pas del CCOA, vos convidam a venir partejar amb nosautres un repais convivial, qualques jorns abans Nadal. La serada serà animada pels participants als talhièrs del Centre Occitan Ròcaguda. Al programa, lecturas de tèxtes, poesias, galejadas, danças, cants e musica ! Un grand moment per se retrobar, venir ausir o parlar la lenga nòstra, e se coneisser.

Puèi, lo CCOA organiza tanben una tombolà. Poiretz ganhar de polits lòts, amb de produches alimentaris regionals, mercés a nòstre partenari Ô Saveurs Paysannes, e de bons de crompa a la librariá del COR. Cada tiquet còsta 10€ (ja disponibles al COR!) e lo tiratge se farà pendent la Solenca. Un biais de sostener l’associacion, que contunha d’organizar al melhor totas sas animacions !

Per participar a la Solenca, se cal marcar al pus lèu, directament al COR (28 carrièra Rochegude – Albi), per telefòn (05 63 46 21 43) o per mèl (centre-occitan-rochegude@orange.fr). Encara un còp, tot lo monde es planvengut, e comptam sus la vòstra preséncia !

Comme chaque année au mois de décembre, le CCOA prépare sa Solenca d’hiver. Cette année, ce sera le mercredi 18 décembre à 19h, à la Ferme de Pratgraussals. Adhérents ou non, nous vous invitons à venir partager avec nous un repas convivial, quelques jours avant Noël. La soirée sera animée par les participants aux ateliers du Centre Occitan Rochegude. Au programme, lectures de textes, poésies, blagues, danses, chants et musiques ! Un grand moment pour se retrouver, venir entendre ou parler la lenga nòstra, et se rencontrer.
Puis, le CCOA organise également une tombola. Vous pourrez gagner de jolis lots, avec des produits alimentaires régionaux, grâce à notre partenaire Ô Saveurs Paysannes, et des bons d’achats à la librairie du COR. Chaque ticket coûte 10€ (et sont désormais disponible au COR!) et le tirage se fera pendant la Solenca. Une façon de soutenir l’association, qui continue d’organiser au mieux toutes ses animations !
Pour participer à la Solenca, veuillez vous inscrire au plus tôt, directement au COR (28 rue Rochegude), par téléphone (05.63.46.21.43) ou par mail (centre-occitan-rochegude@orange.fr). Encore une fois, tout le monde est bienvenu, et nous comptons sur votre présence !

Centre Cultural Occitan d'Albigés (CCOA)