Expo censure guerre 14-18

Cossí enganar la censura militara del corrièr ?
Una mòstra de Roselyne Mascaras

Dins l’encastre de las commemoracions de la Granda Guèrra, dissabte 13 d’octobre a 5 oras, Roselyne Mascaras e lo Centre Cultural Occitan de l’Albigés vos convidan a l’estrena de la mòstra « Cossí enganar la censura militara del corrièr ? 1914-1918, un autre agach ». / Dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, le Centre Culturel Occitan de l’Albigeois et Roselyne Mascaras vous invitent samedi 13 octobre à 17 h au vernissage de l’exposition « Comment contourner la censure militaire du courrier ? 1914 – 1918, un autre regard ».

Un vintenat de panèus ont poiretz descobrir lo trabalh de Roselyne, realizat a partir de la correspondéncia de Paul Mascaras, pepin de son marit, de sa familha e amics. Espepissèt 1950 letras, las classèt, las numerizèt e las estudièt, per nos liurar un testimoniatge pauc corrent de la vida dels soldats. / Une vingtaine de panneaux dans lesquels vous pourrez découvrir le travail de Roselyne, réalisé à partir de la correspondance de Paul Mascaras, grand-père de son mari, de sa famille et de ses amis. Elle a traité 1950 lettres, les a classées, numérisées et étudiées, afin de nous livrer un témoignage peu courant de la vie des soldats.

Cossí enganar la censura militara ? Ambe lo codatge per punts, l’escritura a la saliva, los pichons noms empruntats… e ambe l’occitan ! Atal, Paul comunicava a sa familha d’informacions defendudas per la censura militara : luòcs de combats, desplaçaments, preparatius d’operacions militaras… E utilizava sovent la lenga d’òc per los prevenir del codatge. / Comment contourner la censure militaire ? Avec le codage par points, l’écriture à la salive, l’utilisation d’un prénom d’emprunt… et avec l’occitan ! Ainsi, Paul communiquait à sa famille des informations interdites par la censure militaire : lieux de combats, déplacements, préparatifs d’opérations militaires… et il utilisait souvent la langue d’oc pour les prévenir du codage.

Vernissage de l’expo au militarial de Boissezon samedi 16 juin 2018

La mòstra serà dobèrta al public del 8 d’octobre al 30 de novembre al Centre Occitan Ròcaguda, 28 carrièra Ròcaguda, del diluns al dissabte de 3 oras a 6 oras del vèspre. / Vous pourrez visiter l’exposition du 8 octobre au 30 novembre au CCOA, 28 rue Rochegude, du lundi au samedi, de 15 h à 18 h.

Per ne saber mai de Paul Mascaras, podètz legir sa biografia sul diccionari en linha dels testimònis de la Granda Guèrra realizat pel Crid 14-18./ Pour en savoir plus sur Paul Mascaras, vous pouvez lire sa biographie sur le site du dictionnaire en ligne des témoins de la Grande Guerre réalisé par le Crid 14-18.

 

Lectura publica poesia

Au septième jour – Al jorn seten

Lo Centre Cultural Occitan de l’Albigés e l’associacion literària Pattes de Mouche, en partenariat ambe lo Cèrcle Occitan de Caramauç e Animations, revues, rencontres en poésie an lo plaser de vos convidar, lo dissabte 6 d’octobre a la lectura publica en francés e en occitan a doas voses del recuèlh de poesia Al jorn seten-Au septième jour. / Le Centre Culturel Occitan de l’Albigeois et l’Association de création littéraire Pattes de Mouche, en partenariat avec le Cercle Occitan de Carmaux et Animations, revues, rencontres en poésie ont le plaisir de vous inviter, samedi 6 octobre, à la lecture publique en français et en occitan à deux voix du recueil de poésie Al jorn seten-Au septième jour.

Se debanarà a 3 oras del vèspre al Centre Cultural Jean-Baptiste Calvignac (sala Jacques Brel) a Caramauç e a 5 oras e mièja al Centre Occitan Ròcaguda d’Albi.  / Elle se déroulera à 15 h au Centre Culturel Jean-Baptiste Calvignac (salle Jacques Brel) à Carmaux et à 17h30 au Centre Occitan Rochegude à Albi.

Marie-Lise Gayrard-Roger publiquèt aqueste libre en 2004 per las Edicions Pattes de Mouche, e ne presentarà la novèla edicion bilingüa francés-occitan ambe Miquèl Taiac, que ne fasquèt la traduccion occitana. Marie-Lise, felena e reirefelena de minaires evoca aicí lo monde de la mina e sa vila natala, Caramauç, ambe los mots melancolics de l’intime, los mots cruses de la vida, los mots fòls dels sòmis, los mots universals del poèta.

/ Marie-Lise Gayrard-Roger a publié ce livre en 2004 par les Éditions Pattes de Mouche, et elle présentera la nouvelle édition bilingue français-occitan avec Michel Tayac, qui en a réalisé la traduction en occitan. Marie-Lise, petite-fille, arrière-petite-fille de mineurs évoque ici le monde de la mine et sa ville natale, Carmaux, avec les mots mélancoliques de l’intime, les mots crus de la vie, les mots fous des rêves, les mots universels du poète.

« …La mina
tèrra maire portaira
ma matritz… »

« … la mine
terre mère porteuse

ma matrice… »

Venètz partejar un moment de poesia !

Expo miniatures agricoles

Raymond Biau, un afogat de son mestièr

Lo dissabte 22 de setembre a 5 oras, lo Centre Cultural Occitan de l’Albigés vos convida a descobrir lo trabalh de Raymond Biau, fabre e sarralhièr de mestièr qu’un còp a la retirada decidiguèt de reproduire, a escala reduita, tot çò que reparèt dins son trabalh. Martine Biau, aderenta del CCOA e nòra de Raymond, vos presentarà la mòstra « L’agricultura autres còps », sa demarcha e sas creacions.

/ Le CCOA vous invite à découvrir, au vernissage du samedi 22 septembre à 17 h, « l’agriculture autrefois », une exposition de miniatures d’outils agricoles réalisés par Raymond Biau. Forgeron-serrurier de métier, quand il est parti à la retraite il a décidé de reproduire, à échelle réduite, tout ce qu’il avait réparé dans son travail. Martine Biau, adhérente du CCOA et belle fille de Raymond, nous présentera sa démarche et ses créations.

S’agís de miniaturas en acièr fargat : premsa, bascula romana, copa-rasigas e tot çò que representa lo trabalh de la tèrra : araire, rascle, dalhaire e autres brabants o mòlas. Raymond trabalha sens modèle perqué los coneis per còr, e fa tot, fins al vitz mai pichon. / Il s’agit de miniatures en acier forgé: pressoir, bascule romaine, pompe à chapelet, coupe-racines et tout ce qui représente le travail de la terre : charrue, herse, faucheuse et autres meule ou barbant. Raymond travaille sans modèle parce qu’il connaît les outils par cœur, et fait tout, jusqu’aux plus petites vis.

D’unas realizacions son al musèu del Vièlh Lacauna, d’autras dins son talhièr de l’Orador, tanben a Lacauna. Se i anatz, lo veiretz benlèu davant sa farga, triturant un bocin d’acièr per lo far viure. De còps, aquò pren de setmanas, de meses… mas òm compta pas quand òm es afogat !

La mòstra serà expausada al COR, dins la segonda sala, SONQUE del 22 al 29 de setembre, de diluns a dissabte de 3 oras a 6 oras. La mancatz pas ! / Vous pourrez visiter l’exposition au COR seulement du 22 au 29 septembre, du lundi au samedi de 15 h à 18 h. Ne ratez pas cette petite merveille !