You are currently viewing La Mandadissa del dimècres 25 de novembre

La Mandadissa del dimècres 25 de novembre

Bonjorn a totas e a totes ! 

Uèi dins la Mandadissa del dimècres, lo libre «1907, la route des gueux» de Leon Còrdas vos es presentat per sos dos enfants. Magali Jarque, que deviá venir a Albi aqueste dissabte per ne parlar, presenta l’obratge dins l’emission Lenga d’Òc sus TèVéÒc, seguit d’un extrach cortet del libre.
Puèi, es Michel Còrdas que nos parla del libre, en preséncia de l’editor Christian Salès.

E per acabar, lo duò Cavalié / Verger nos canta Lenga d’Oliu, del disc nommat Lenga d’Oliu sortit en genièr de 2020.

Enfin, se devètz sortir de l’ostal, trapatz tre ara l’atestacion de desplaçament en occitan prepausada per l’OPLO (aquela atestacion es bilingüa e se pòt presentar en cas de contraròtle) a la fin d’aquel mèl. Tenètz vos fièr·a·s !

Aujourd’hui dans la Mandadissa del dimècres, le livre « 1907, la route des gueux » de Léon Cordes cous est présenté par ses deux enfants. Magali Jarque, qui devait venir à Albi ce samedi pour en parler, présente l’ouvrage dans l’émission Lenga d’Òc sur TèVéÒc, suivi d’un court extrait du livre.
Puis, c’est Michel Cordes qui nous parle du livre, en présence de l’éditeur Christian Salès.

Et pour finir, le duo Cavalié/Verger nous chante Lenga d’Oliu, du disque nommé Lenga d’Oliu sorti en janvier 2020. 

Enfin, si vous devez sortir de chez vous, retrouvez dès maintenant l’attestation de déplacement en occitan proposée par l’OPLO (cette attestation est bilingue et peux parfaitement se présenter en cas de contrôle) à la fin de ce mail.

Si vous voulez participer à cette Mandadissa, n’hésitez pas à nous envoyer une contribution, un texte, etc, qui sera publié dans la Mandadissa suivante (à envoyer à cette adresse : centre-occitan-rochegude@orange.fr )

Capitol 1 : Lo darrièr crostet [Le dernier crouton]

La route, toute droite, coupe la plaine en deux depuis sa bordure d’oliviers à Cabezac jusqu’au pont de la Province. A droite, l’infini moutonnement des vignes prolongé de ciel. A gauche, des vignes encore dont les dernières vagues escaladent l’amphithéâtre de garrigues où s’inscrit Argeliers.
Par cette belle après-midi à peine venteuse d’octobre 1906 la route était déserte, ou presque, deux silhouettes seulement se découpant sur la blanche perspective dont les pampres viennent en rampant lécher les bas-côtés: ici une jeune fille, là-bas un clochard cheminant parallèlement vers le village déjà proche. Les chants des vendangeurs, le cahotement des lourdes charrettes pesamment chargées n’avaient plus maintenant d’échos dans la plaine.
Trois chemins secondaires relient la route à Argeliers, tous trois rectilignes et convergeant vers le cœur du bourg. Dédaignant le premier le clochard obliqua un peu plus loin, cependant que Catherine, un panier d’azeroles au bras, prenait allègrement la voie la plus courte.
Toute activité semblait à présent concentrée dans les caves où arrivaient, assourdis, les cris des hommes affairés au rythme cliquetant des pressoirs. Une odeur forte de vinasse vous prenait à la gorge dès l’entrée du village. Les abeilles soûles de sucre, de moût et de lumière, dansaient leur farandole laborieuse dans la transparence du soleil couchant. La trogne illuminée du mendigot s’exalta elle aussi de ce relent bachique. C’était un doux vieillard, ivrogne et sympathique, dont l’accent disait qu’il n’était pas du pays, mais le pays l’avait adopté et il y trouvait toujours son maigre croûton, quelques couennes rances et ce vin du Bon Dieu – ainsi disait-il – qu’il allait régulièrement cuver toute la nuit dans un endroit connu des pauvres.

Extrach / Extrait
Leon Còrdas

1907, la route des gueux
Argeliers, CS Prod (Christian Salès), 2016, p.1.

Michel Còrdas e Magali Jarque nos parlan de « 1907, la route des gueux » en preséncia de l’editor Christian Salès

Michel Cordes et Magali Jarque nous parlent de « 1907, la route des gueux » en présence de l’éditeur Christian Salès

Per acabar en cançon :

Lo duo  Cavalié / Verger nos canta la cançon Lenga d’Oliu, de l’album del meteis nom.

Lenga d’Oliu – Duo Cavalié / Verger, paraulas de L. Cavalié, musica de L. Cavalié – G. Verger

E tu ! Lenga-d’oliu,
me diràs se los mòrts
cercan rena als vius
dins l’auratge daurat
d’un matin sens amor
la vèlha de Totsants.

E tu, que veses passar
los paures defuntats,
los que t’an mes en tèrra,
e femat e podat,
me diràs se las paurs
noirisson lo vivent.

Me diràs se las flors
qu’espelisson d’un còp
lo Jorn dals Trespassats
s’enrasigan dins las
caraunhadas umanas.

E l’aubre me diguèt
dins sa lenga d’oliu
« E tu ! L’escrivanòt,
lo dròlle que foguères
es encara plan viu ! »

Lo Diari n°58, sus l’Art dels contes, es sortit ! Viatjatz al país dels contes gentes e rufes, d’ièr e de deman, d’aquí o d’alai, amb los e las que fan viure mai qu’una literatura orala, sus :
lodiari.com

Puis Lo Diari n°58, sur l’Art des contes, est sorti ! Voyagez au pays des contes gentils et rustres, d’hier et de demain, d’ici ou là, avec ceux et celles qui font vivre plus d’une littérature orale, sur :
lodiari.com

Se o sètz pas encara, abonatz-vos per sosténer aquela polida revista culturala en occitan !
Si vous ne l’êtes pas déjà, abonnez-vous pour soutenir ce beau magazine culturel en occitan !

Mai d’entresenhas aquí / Plus d’infos ici

Comme cada an / Come chaque année
Lo concors de novèla del Lecteur du Val : concors d’escritura de tèxte cort, en francés o en occitan, dubèrt a tot lo monde ! / Le concours d’écriture de textes courts, en français ou en occitan, ouvert à tout le monde !
Fins al 11 de febrièr 2021 / Jusqu’au 11 février 2021
Reglament aquí / Règlement ici

Lo film « Occitan, gardarem la lenga », disponible en linha fins al 21 de decembre sus ViàOccitanie :

Lo Centre Occitan Ròcaguda es barrat, mas esitetz pas a nos contactar per mèl ( centre-occitan-rochegude@orange.fr ) o per telefon (permanéncias telefonicas de 10h-12h / 14h-18h del diluns al divendres, e 10h30-17h30 lo dimècres). 

Podètz tanben visitar nòstre site internet : centre-occitan-rochegude.org e vos abonar a nòstra pagina facebook : Centre Occitan Rochegude

Nos trapar en linha

Se marcar a la newsletter

Daissar un comentari