La Mandadissa del dimècres 31 de mars

La Mandadissa del dimècres 31 de mars

Bonjorn a totas e a totes ! 

Uèi dins la Mandadissa del dimècres, Simon Cojean e SEPI vos prepausan una video umoristica sus l’importància de la lei (Molac) sus l’ensenhament de las lengas dichas regionalas.

En seguida, poiretz escotar l’emission «Un còp parlèron» de la còla del talhièr de radiò del CCOA, sus Loïsa Paulin.

Puèi, legissètz una fabla de La Bodena, prepausada per Renat Fournie e revirada per Joèl Bòrias.

E per acabar en musica, escotatz «Medin’ Alla» de Guillaume Lopez Trio !

Aujourd’hui dans la Mandadissa del dimècres, Simon Cojean et Sepi vous proposent une vidéo humoristique sur l’importance de la lei (Molac) sur l’enseignement des langues dites régionales.

Ensuite, vous pourrez écouter l’émission « Un còp parlèron » de l’équipe de l’atelier de radio du CCOA, sur Louise Paulin.

Puis, lisez une fable de La Bedaine, proposée par René Fournié et traduite  par Joël Bories.

Et pour terminer en musique, écoutez «Medin’ Alla» de Guillaume Lopez Trio !

Si vous voulez participer à cette Mandadissa, n’hésitez pas à nous envoyer une contribution, un texte, etc, qui sera publié dans la Mandadissa suivante (à envoyer à cette adresse : centre-occitan-rochegude@orange.fr )

Tenètz-vos fier·a·s !

Simon Cojean, umorista breton, respond al desfís de Paul Molac amb una video sus l’importància de l’ensenhament de las lengas dichas regionalas, acompanhat de l’alsacian Sepi e amb l’ajuda de joves locutors e locutritz d’occitan, de catalan, d’euskara, de breton, de còrse, etc…

Simon Cojean, humoriste breton, répond au défi de Paul Molac avec une vidéo sur l’importance de l’enseignement des langues dites régionales, acocopmpagné de l’alsacien Sepi, et avec l’aide de jeuves locuteurs et locutrices d’occitan, de catalan, de basque, de breton, de corse, etc…

Puèi, la còla del talhièr de radiò del CCOA es contenta de tornar prene las emissions «Un còp parlèron» e de vos far escotar aquela emission sus tres contes de Loisa Paulin.

Puis, l’équipe de l’atelier de radio du CCOA est heureuse de reprendre les émissions « Un còp parlèron » et de vous faire écouter cette émission sur trois contes de Louise Paulin.

Las fablas de La Bodena :
Lo trauc del cuol devengut rei !

Pr’aquò en aqueste temps, azard o jòc divenc

Lo còrs uman adven.

Calguèt decidir de totes los organs, quin lèu

Seriá lo capmèstre idonèu.

Aital diguèt lo cervèl, contraròtli los nèrvis,

Adonc devi ieu èsser lo capmèstre que decidís.

Aital diguèron los uèlhs, sèm nosautres que balham

l’essencial dels comandaments,

Devèm èsser capmèstre qu’es per nosautres que l’òm vei.

Aital lor diguèt la boca, tot es noirit per ieu,

Adonc es natural qu’agi lo governalh.

È ! Òu ! Diguèron las mans, qual es que fa lo trabalh

Per èsser vòstre capmèstre, n’avèm pas lo prestigi ?

Que lo que noirís dirigís.

Òc ben, diguèron los pès, mas qual vos ten quilhat ?

Sens nosaus que seriatz siquenon una limauç molàs ?

Devèm èsser capmèstres, tal es nòstre anar

Que se nos bolegam, es ben gràcia al caminar.

Enfin lo trauc del cuol se faguèt veire

Reclamant el tanben lo poder d’èsser rei.

E totes de se trufar, de rifanhar, de ríser,

Que lo cuol dirigisca ? Qué i auriá de pièger ?

Lo trauc del cuol, picat, alara se tornèt barrar.

Tanlèu tot lo còrs lisèt dins lo còma.

Lo cervèl foguèt febrelent

Lo uèlhs foguèron veirencs,

Las mans pendolavan sens fòrça

Los pès venguèron tòrses

Los palmons e lo còs perdèron lo gost de viure

Lo còrs uman patissiá e luchava per subreviure.

Totes demandèron alara a cervèl de cedar

E daissèron al cuol lo drech de menar.

Aqueste, se dobriguèt, e lo còrs se tornèt amodar,

Es doncas el que venguèt lo capmèstre, lo patriarca,

Lo còrs foncionava plan, sens bassacada, simplament

Que menava fòrt plan totes los emmèrdaments.

Moralitat :

L’òm pòt èsser, sens èsser vencut,

Menat per un trauc del cuol !

Victor Ayoli, duodi 22 Germinal 221
Prepausada per Renat Fournié
Revirada per Jòel Bòrias

 
____________________
 
En français :
 

Les fables de La Bedaine :
Le trou du cul devenu roi !

Or donc en ce temps-là, hasard ou jeu divin
Le corps humain advint.
Il fallut décider qui, de tous les organes,
Serait le chef idoine.
Ainsi dit le cerveau, je contrôle les nerfs,
C’est donc moi qui dois être le chef décisionnaire.
Ainsi dirent les yeux, c’est nous qui apportons
L’essentiel des informations,
Nous devons être chefs car c’est par nous qu’on voit.
Ainsi leur dit la bouche, tout est nourri par moi,
Il est donc naturel que j’ai le gouvernail.
Eh ! Oh ! dirent les mains, qui donc fait le travail
Pour être votre chef, n’a-t-on pas le prestige ?
Car qui nourrit dirige.
Oui mais, dirent les pieds, qui donc vous tient debout ?
Sans nous que seriez-vous sinon un tas de mou ?
Nous devons être chefs, telle est notre démarche
Car si nous nous bougeons, c’est bien grâce à la marche.
Enfin le trou du cul fit entendre sa voix
Réclamant lui aussi le pouvoir d’être roi.
Et tous de se gausser, de ricaner, de rire,
Que le cul les dirige ? Qui aurait-il de pire ?
Le trou du cul, vexé, alors se referma.
Aussitôt tout le corps glissa vers le coma.
Le cerveau fut fiévreux
Les yeux furent vitreux,
Les mains pendaient sans force
Les pieds devinrent torses
Les poumons et le cœur perdaient le goût de vivre
Le corps humain souffrait et luttait pour survivre.
Tous demandèrent alors au cerveau de céder
Et laissèrent au cul le droit de décider.
Celui-ci, en s’ouvrant, remis le corps en marche,
C’est donc lui qui devint le chef, le patriarche,
Le corps fonctionnait bien, sans à coups, simplement
Car il gérait fort bien tous les emmerdements.

Moralité :
L’on peut être, sans en être vaincu,
Dirigé par un trou du cul 

Victor Ayoli, Duodi 22 Germinal 221
Proposée par René Fournié
Traduite par Joël Bories

 
 

Per acabar en cançon :

Guillaume Lopez Trio nos cantan « Medin’ Alla»

Medin’ Alla, occitan (lengadocian), per Guillaume Lopez Trio (amb Guillaume Lopez, Thierry Roques e Morgan Astruc)

Lo libre « Histoire de la croix occitane » de Ramon Ginolhac ven de sortir!
Ramon vendrà far una signatura de l’obratge lo dijòus 15 d’abrial de 14h a 18h a la librariá del Centre Occitan Ròcaguda.
Disponible al COR, esitetz pas a reservar lo vòstre! Mai d’entresenhas aquí.

Le livre « Histoire de la croix occitane » de Raymond Ginouillac vient de sortir !  Raymond fera une signature de l’ouvrage à la librairie du COR le jeudi 15 avril de 14h à 18h.
Disponible au COR, n’hésitez pas à réserver le vôtre ! Plus d’infos ici

Lo dimars 6 d’abrial a 16h45, Oceana, nòstra estagiària al CCOA, farà una presentacion en binòme, dins l’encastre de sos estudis, d’un dialècte occitan parlat dins lo sud d’Itàlia en Calàbria:
«L’utilisation de langues dites minoritaires : un engagement pour l’affirmation de son identité»

De mancar pas sus Youtube amb aquel ligam :
Colloque Master Études Romanes – Toulouse UT2J !

Le mardi 6 avril à 16h45, Océane, notre stagiaire au CCOA, fera une présentation en binome dans le cadre de ses études, d’un dialecte occitan parlé dans le sud de l’Italie en Calabre:
«L’utilisation de langues dites minoritaires : un engagement pour l’affirmation de son identité»

A ne pas manquer sur Youtube avec ce lien :
Colloque Master Études Romanes – Toulouse UT2J !

 

La Rampe TIO e Piget Films vos convidan a l’espectacle ISTORIAS, una « comedia filosofica pour petits hommes et petites femmes à partir de 6 ans » d’aprèp « Miche et Drate – Paroles blanches de G. Chevrolet (adaptacion en òc per Alan Roch, amb Viviana Allocco e Gèli Buonomo).
A agachar en linha lo divendres 9 d’abrial a 20h30 amb aquel ligam : ISTORIAS

La Rampe TIO et Piget Films vous invitent au spectacle ISTORIAS, une « Comedia filosofica pour petits hommes et petites femmes à partir de 6 ans » d’après « Miche et Drate – Paroles blanches de Gérard Chevrolet (adaptation en òc par Alan Roch, avec Viviana Allocco et Gèli Buonomo).
A voir en ligne le vendredi 9 avril à 20h30 avec ce lien : ISTORIAS

E tanben

Dijòus 15 d’abrial a 18h [en linha]:
« Langues régionales et accents. Les discriminations oubliées » amb Michel Feltin-Palas e Philippe Blanchet – Rencontre Occitane librairie Sauramps

Divendres 16 d’abrial a 9h [en linha]:
« Archéologie et praxis du conte occitan » Jornada d’estudis – Universitat Paul Valèri Montpelhièr

L’IEO se jonh al colectiu « Pour que vivent nos langues » per sostener la proposicion de lei Molac, en favor de la « proteccion patrimoniala de las lengas regionalas ». Mai d’entresenhas aqui.

L’IEO se joint au collectif « Pour que vivent nos langues » pour soutenir la proposition de loi Molac, en faveur de la « protection patrimoniale des langues régionales. Plus d’informations ici.

Prengam lo temps de nos pausar, de legir, escotar, sentir, una votz femenina e poetica, suava a ne fendasclar totes los plafons de veire… Es Lo Diari n°60, de legir tre ara !  lodiari.com

Se o sètz pas encara, abonatz-vos per sosténer aquela polida revista culturala en occitan !
Si vous ne l’êtes pas déjà, abonnez-vous pour soutenir ce beau magazine culturel en occitan !

Mai d’entresenhas aquí / Plus d’infos ici

La librariá del Centre Occitan Ròcaguda es dobèrta ! Esitetz pas a nos venir veire per trapar de libres, d’accessòris, de CD, de DVD, et. en occitan o en ligam mab la cultura occitana !
Nos podètz contactar per mèl ( centre-occitan-rochegude@orange.fr ) o per telefon (permanéncias telefonicas de 10h-12h / 14h-18h del diluns al divendres, e 10h30-17h30 lo dimècres) per tota comanda. 

Podètz tanben visitar nòstre site internet : centre-occitan-rochegude.org e vos abonar a nòstra pagina facebook : Centre Occitan Rochegude

Nos trapar en linha

S’abonar a la Mandadissa

Daissar un comentari